Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Atelier 1 

Shamatha

Ce premier Atelier vise à assurer les bases d’une pratique correcte et continue de la méditation dans le déroulement de nos activiés quotidiennes! C’est pourquoi nous l’associons au Bardo de la vie! Méditer devrait devenir une habitude journalière qui devrait être aussi capitale que la nécessité de boire ou de manger. Donner à son Esprit l’oxygène nécessaire pour qu’il puisse fonctionner allègrement, voilà le but premier de toute méditation! Pour ce faire, une période de temps convenable devrait être réservée et maintenue tout au long de sa vie terrestre.  Il existe diverses méthodes rattachées à ce type d’entraînement. Comme il se doit, nous débuterons par la méditation appelé “Shamatha”, qui vise, prioritairement, l’atteinte de la détente et du calme mental. Sans cette base, toute autre forme de méditation est vouée à l’échec.

Points essentiels à retenir

Méditer signifie « cultiver l’esprit ». Comment cultiver son esprit? En l’entraînant à la pleine conscience, c’est- à-dire, en le poussant à être attentif à tout ce qu’il fait, à  tout ce qui constitue la situation présente. Une expression courante traduit bien cet objectif, il s’agit d’être « ici et maintenant » et ce, tout au long de notre journée. Ne pas faire deux choses en même temps mais être pleinement conscient en tout temps. Shamatha est le point de départ de cet entraînement. Shama signifie « calme » et THA signifie « demeurer ». Il s’agit donc de rechercher le calme mental et d’y demeurer le plus longtemps possible.   Pour y parvenir, il faudra nous libérer de toutes les distractions qui nous assaillent.Pour ce faire, il est demandé de diriger son attention vers un seul point bien précis, ou sur un seul objet particulier. Si notre choix se porte plutôt sur un objet, il est suggéré qu’il soit de type neutre comme l’image d’une fleur de lotus, d’un coucher de soleil, ou de tout ce qui peut être inspirant, telle l’image d’un Bouddha, ou celle d’un Boddhisattva....  

Instructions

Pour cet exercice, nous privilégierons le souffle comme point de focalisation. Il s’agira de porter notre attention sur les allées et venues du souffle, en nous concentrant sur la paroi nasale interne, plus précisément, là où le souffle entre en contact avec celle-ci. Le rythme du souffle doit être régulier, sans retenue, sans effort. Dans un premier temps, notre attention se concentre sur une première inspiration : le souffle entre par chacune des narines, touche à la paroi interne, passe par la gorge, descend dans les poumons ... l’abdomen se gonfle. Dans un second temps, notre attention se porte sur une première expiration : l’abdomen se dégonfle, les poumons se vident, le souffle passe par la gorge, les narines, touche à leur paroi respective et ressort. Ce suivi, à la trace, du souffle doit être fait à l’instar d’un cavalier qui suit sa monture. Ici, le souffle tient le rôle de la monture et l’Esprit celui du cavalier. Tel que le souligne l’adage : « Là où est le souffle, là se trouve l’Esprit ».

Posture Idéale

Avant de commencer cet exercice, il faut retenir que toute méditation repose sur une posture correcte. La posture respectant 7 points spécifiques est, idéalement, celle qui convient le mieux. Cette posture se résume ainsi : 1) prendre une position assise les jambes croisées, en lotus ou en tailleur; 2) colonne vertébrale droite; 3) épaules à la même hauteur et détendues; 4) menton et cou légèrement fléchis vers le bas; 5) les mains l’une dans l’autre, paumes vers le haut, placées dans le giron; 6) lèvres détendues et langue touchant le palais; 7) yeux demi-ouverts et diriger vers le prolongement du nez.

Posture - Variantes

Selon les limites physiques de chacun, il est permis d’adapter sa posture de façon à demeurer à l’aise et détendue. A cet égard, des variantes sont toujurs possibles. En voici quelques-unes : 1) position assise sur une chaise droite, les deux pieds ancrés au sol; 2) certains suggèrent la paume gauche sur la droite; d’autres l’inverse; d’aucuns préfèrent les deux mains sur les cuisses, paumes tournées vers le haut; 3) certains préfèrent fermer les yeux.

Objectifs

Les objectifs de cet Atelier sont : - Focaliser notre attention sur la paroi nasale interne où le souffle   entre en contact avec chaque narine. - Libérer l’Esprit de toutes distractions. - Lâcher-prise sur toutes pensées qui traversent l’Esprit.   - Atteindre un niveau de détente physique significatif. - Atteindre un calme mental prolongé.

Durée

:

15 minutes chronométrées!

Suite

:

Répéter quotidiennement pendant 7 jours consécutifs!

Matériels suggérés

:

tapis de sol; coussin; chronomètre

Référence :   Dzogchen Ponlop Rinpoché, p. 78

Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire Petit Guide sur la traversée des Bardos Retour
© Angulimala 2013
Made with Xara