Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Atelier 3

Vipassana

Le terme Vipassana désigne la vision pénétrante qui est en mesure de réaliser la nature véritable de notre Esprit. L’objectif principal de Vipassana est de demeurer conscient du moment présent, en permanence. Être capable de reposer son Esprit dans la non-distraction, l'expérience même du “ici et maintenant”. C'est cela la méditation Vipassana! Pour y arriver il faut débuter avec Shamatha. C’est ce que nous avons essayé de démontrer dans le bardo de la Méditation.

Points essentiels à retenir

Le but de Vipassana est d'apprivoiser son Esprit, de transcender notre conscience ordinaire, dualiste. Pour entraîner son Esprit, il faut s'y prendre de la même manière que la capture d'un cheval sauvage. Nous devons d'abord établir un lien personnel avec notre Esprit “sauvage” et apprendre à apprécier sa beauté farouche et naturelle. Ensuite il faut le capturer avec l’Attention et l'apprivoiser en l'Entraînant, petit à petit, avec doigté. Dans cette perspective, la méditation Vipassana commence par la méditation sur la vacuité, c'est- à-dire, sur l'absence de Soi des personnes, et sur l'absence de Soi des phénomènes.    

Instructions

Recherchez l'existence d'un Égo ou d'un Soi permanent, indépendant, dans chacun des cinq Skandas, i.e. les Éléments constitutifs d’une personne humaine, soient : la Forme, la Sensation, la Perception, la Formation mentale et la Conscience. Par exemple, en focalisant sur le Skanda de la Forme, i.e. du corps physique; il faut se demander si le Soi se retrouve dans le corps entier, ou alors dans l'une ou l’autre de ses parties. Si oui, laquelle? Si nous ne trouvons rien, nous passons au second groupe, i.e. les 5 Sens qui produisent la Sensation; puis au troisième groupe, i.e. les constituants de la Perception; ainsi de suite, et ce, jusqu'à ce que nous atteignons la certitude d'avoir trouvé un Soi ou non, dans l’un ou l’autre des 5 Skandas. Dans un second temps, nous pourrions faire de même avec le Soi des phénomènes, en se demandant s'ils ont une existence propre par eux-mêmes, ou s'ils sont dépendants d'autres facteurs ou de composés. Par exemple, considérez l’existence, ou non, d’un élément unique, permanent, indécomposable qui constituerait le Soi d’une automobile, d’une maison, d’un cellulaire.

Posture Idéale

Tout comme pour le premier Atelier, il faut retenir que toute méditation repose sur une posture adéquate. La posture respectant 7 points spécifiques est, idéalement, celle qui convient le mieux. Cette posture se résume ainsi : 1) prendre une position assise les jambes croisées, en lotus ou en tailleur; 2) colonne vertébrale droite; 3) épaules à la même hauteur et détendues; 4) menton et cou légèrement fléchis vers le bas; 5) les mains l’une dans l’autre, paumes vers le haut, placées dans le giron; 6) lèvres détendues et langue touchant le palais; 7) yeux demi-ouverts et diriger vers le prolongement du nez.

Posture - Variantes

Selon les limites physiques de chacun, il est permis d’adapter sa posture de façon à demeurer à l’aise et détendue. A cet égard, des variantes sont toujours possibles. En voici quelques-unes : 1) position assise sur une chaise droite, les deux pieds ancrés au sol; 2) certains suggèrent la paume gauche sur la droite; d’autres l’inverse; d’aucuns préfèrent les deux mains sur les cuisses, paumes tournées vers le haut; 3) certains préfèrent fermer les yeux.

Objectifs

L’objectif de cet Atelier est de : Reconnaître la vraie Nature de son Esprit, en le domestiquant progressivement, à l'aide de la méditation Vipassana.

Durée

:

20 minutes chronométrées!

Suite

:

Répéter quotidiennement pendant une semaine entière!

Référence :   Dzogchen Ponlop Rinpoché, p. 131

Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire Petit Guide sur la traversée des Bardos Retour
© Angulimala 2013
Made with Xara