Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Bardo du Devenir

Définition

Commence à la reprise de Conscience, après l’évanouissement dans le Bardo de la Dharmata, se termine lors de l’entrée dans la matrice de la future mère.

Introduction

Dans le Bardo de la Dharmata, les Luminosités rencontrées, soit celle du Dharmakaya et du Sambhogakaya, représentent l’essence vide et la Nature lumineuse de l’Esprit. Puisque nous ne les avons pas reconnues, nous entrons dans le dernier Bardo, soit celui du Devenir. Dans le Bardo du Devenir, nous allons ressentir la puissance expressive de notre Esprit et son besoin, incessant, de manifestations. C’est la Luminosité du Nirmanakaya. Notre Esprit ne peut demeurer inerte, oisif. Tant que nous n’aurons pas atteint l’Éveil, il s’alimentera toujours d’une pensée, d’une émotion, d’une perception …  Il s’agit de l’auto-déploiement de son énergie.

Les deux Alayas

Comme nous l‘avons vu, l’Esprit est la source de toutes les Apparences. Sous son état impur, c’est-à-dire confus, on l’appelle « Alaya- Vijnana », ou « Conscience Base-de-Tout ». C’est la Conscience embrouillée, dualiste, qui recèle les graines karmiques. Sous son état pur, on l’appelle « Alaya-Jnana », ou « Sagesse Base-de-Tout ». Elle n’a ni commencement, ni fin; elle est la source de tous les phénomènes; elle est synonyme de « Nature de Bouddha », ou « Dharmakaya ». Elle détient 3 qualités majeures : Luminosité, Clarté, Indestructibilité. En bref, quand l’Esprit, ou l’Alaya, est impur, on dit qu’il s’agit d’une Conscience; quand l’Alaya est pur, on dit qu’il s’agit d’une Sagesse. Dans le Bardo du Devenir, il est tout aussi important de saisir la vraie nature des apparences qui se présenteront. Elles nous séduiront, nous terrifieront, nous plongeront dans la plus grande confusion, selon les formes qui apparaîtront et les associations que nous y ferons. Qu’est-ce qui détermine ces Formes et ces Associations? Nos habitudes actuelles et nos tendances karmiques, développées dans les vies antérieures. L’Alaya-Vijnana est à la base d’une continuité entre le passé, le présent et le futur. Elle enregistre. Elle n’est ni positive, ni négative. Elle n’émet ni pensée, ni perception, ni émotion. La perception d’un « Soi » donne naissance à la dualité Sujet-Objet et crée deux Mondes. Le nôtre et celui des autres. La force des habitudes, la dynamique des passions et la puissance du karma perpétue cette impression dualiste. Tant que fonctionne l’Alaya-Vijnana, nous continuons à créer des apparences, à les étiqueter comme bonnes ou mauvaises, désirables ou indésirables, ce qui perpétue la formation de karma ou d’empreintes. C’est ainsi que nous nous trouvons, indéfiniment, enferrés dans des états de bonheur et de souffrance. Dans le Bardo du Devenir, nos expériences sont dominées par les tendances, déjà enregistrées, de l’Alaya-Vijnana. De fait, si nous n’avons pas saisi que la Nature de l’Esprit correspond à la Sagesse Base-de-Tout (Alaya- Jnana), alors il demeure Conscience Base-de-Tout (Alaya-Vijnana). Dans la même foulée, les vents subtils réapparaissent, en apportant avec eux, les 80 catégories de conceptualisation, basées sur les trois Poisons-Racines, ou Kleshas, soient : l’Ignorance, le Désir et l’Aversion. C’est ainsi, que nous nous cramponnons à notre « Soi », comme s’il existait vraiment. En raison de notre attachement à cette vie, nous demeurons avec l’impression d’avoir le même corps physique. Un corps mental surgit alors dans notre Esprit. L’habitude de bouger demeure prégnant. Étant très facile de nous déplacer, nos pensées nous charrient, continuellement, d’un lieu à un autre. Certaines habiletés, parfois inusitées, se dévoilent, telles que : la Clairvoyance, la Lecture des pensées d’autrui, la pratique d’interventions, parfois perçues comme « miraculeuses ». Bien sûr, tout cela dépend des mérites accumulés par chacun, de leurs tendances karmiques et du niveau de leur Réalisation. La durée de ce Bardo est généralement établie à 7 semaines ou 49 jours, mais il est peu probable que cela corresponde à une durée terrestre. Il est dit, que les trois premières semaines reflètent les tendances habituelles, développées dans notre vie antérieure, alors que les trois dernières portent sur ce qui semblent se dessiner, dans notre prochaine vie. Dans le Bardo du Devenir, la Luminosité qui émane de notre Esprit, n’est pas aussi intense que celle émanant du Bardo de la Dharmata, car nos tendances dualistes sont maintenant revenues.
Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire Petit Guide sur la traversée des Bardos
Alaya - Vijnana - Conscience Base-de-Tout - Dualiste - Embrouillée - Confus ... Impure
Devenir - Perception d’un SOI - Jugements - Tendances passées - Poisons racines (3)
Alaya - Jnana - Sagesse Base-de-Tout - Nature de Bouddha - Luminosité - Clarté - Indestructibilité
Devenir - Mouvements constants - Mérites accumulés - Tendances karmiques - Niveau Réalisation - Durée : 49 jours
© Angulimala 2013