Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Bardo du Devenir      Phases

Pratiques du Hinayana

Dans le Hinayana, l’instruction donnée pour traverser le Bardo du Devenir est de développer le renoncement. Pour ce faire, il convient de s’arrêter souvent et de méditer sur l’impermanence, sur la souffrance, sur la souillure, sur l’impureté de l’environnement, sur les déchets du corps physique …, tout cela afin de renverser notre attachement au Samsara.

Pratiques du Vajrayana

Cette voie est plus rapide, car elle s’appuie sur le fait que, l’Éveil est déjà présent dans l’Esprit, il s’agit de l’activer. Elle mise sur les méditations de Shamatha et de Vipassana,comme Moyens habiles pour y arriver. Elle encourage la supervision par un Maître qualifié, afin d’apprendre à identifier et à analyser ses émotions, ses pensées, ses perceptions, ses actions. Elle prévoit, systématiquement, une phase de Création et une phase de Complétion, pour toutes les pratiques. On lui doit, entre autres, le Yoga des Déités.

Yoga d’une Déité

Basée sur la Visualisation, cette pratique se déroule dans le cadre du Vajrayana, et constitue un Moyen habile, pour développer notre connaissance intuitive, et percevoir la Nature pure des Apparences.

a)

Phase de Création :

1) se visualiser sous la forme de la Déité choisie; 2) l’espace tout autour est rempli par la Déité; 3) visualiser les objets de l’environnement comme le Mandala de la Déité.

b)

Phase de Complétion :

1) l’environnement se dissout dans la Vacuité; 2) nous nous dissolvons, nous-même, dans la Vacuité; 3) nous reposons dans cet Environnement vide et sans forme.

A.

Phase de Création

Ici, la Déité est associée à une lignée de Gourous, de Bodhisattvas et de Bouddhas. Le Mandala de la Déité est représenté par un ensemble d’images mentales, appartenant à l’un ou l’autre de ces trois groupes. La Déité réside dans un palais et porte de multiples ornements. Le Mandala symbolise le Monde sacré dans lequel ils vivent, alors que le Corps de la Déité symbolise la Fierté - Vajra. Cette forme de représentation s’appelle le “ Yoga des Signes “, et constitue un moyen habile pour s’entraîner à nous libérer des élucubrations conceptuelles et de la dualité Sujet - Objet. En clair, le Yoga d’une Déité s’inscrit dans le Bardo du Devenir et vise, essentiellement, à nous libérer de la peur et de la confusion. Pour y parvenir, il faut purifier les trois illusions suivantes : 1) les apparences ordinaires et ce, en visualisant le Mandala de la Déité; 2) l’attachement au Soi et ce, en développant la Fierté - Vajra; 3) la croyance en l’irréalité des Apparences et ce, par la compréhension de la Vacuité. Analysons, sommairement, chacune de ces illusions. A) Apparences ordinaires : Afin de purifier notre apparence ordinaire, il faut en arriver à la conviction que : « Oui, nous existons, mais pas sous cette forme remplie de confusion, mais bien sous la forme d’une Déité rayonnante de clarté, vivant dans un monde lumineux et pur, qui constitue son Mandala ». B) Fierté - Vajra : Il faut être fier de notre Nature de Bouddha; être confiant que notre Esprit est pur; pleinement conscient et porteur des qualités de l’Éveil. Sans la Fierté – Vajra, la phase de Création de toutes nos Pratiques spirituelles seront inefficaces et nous ne pourrons pas véritablement nous détacher du Samsara. C) Vision de la Vacuité : Un extrait du soutra du Cœur, nous dit que « La Forme est Vacuité, la Vacuité n’est autre que la Forme … »; toutes les visualisations que nous faisons sont basées sur cette vérité; dans la phase de Création, le Corps de la Déité devient Apparence - Vacuité; le Mantra de la Déité devient Son - Vacuité; les Pensées et les Émotions deviennent Conscience - Vacuité. Naturellement, nos habiletés de Visualisation se développeront progressivement. C’est pourquoi il faut commencer à pratiquer, dès maintenant, et persévérer au-delà des pièges et des obstacles. Au début, la Phase de Création sera plus conceptuelle, puis peu à peu, les mots s’évaporeront de notre mental et la Visualisation deviendra non-dualiste, claire et vive, et ce, sans le moindre effort.

Phase de Complétion

Au bout d’un certain temps, la Déité et son Mandala ne font plus qu’un. Ils ne sont plus de simples concepts, mais l’expression de la Clarté de l’Esprit. Apparences et Vacuité ne sont plus séparées, telle est la véritable Nature de l’Esprit. La phase de Complétion se présente, habituellement, en deux temps : 1) nous commençons par dissoudre l’image de la Déité et de son Mandala dans la Vacuité; ce faisant, nous libérons notre Esprit de l’union Apparence-Vacuité. Il est suggéré de laisser reposer notre Esprit dans la Vacuité, le plus longtemps possible; 2) nous gardons la Conscience en alerte; nous établissons des connexions avec la Sagesse, consciente d’elle-même, appelée Félicité- Vacuité. Il est dit que, si nous ne vivons pas, au moins une fois, l’expérience de l’Union de la grande Félicité avec la Vacuité, nous ne saurons jamais ce qu’est, véritablement, la Phase de Complétion du Vajrayana.

Résumé

Afin de nous préparer à ce qui nous attend dans le Bardo du Devenir et, si nous le désirons, éviter de nous retrouver dans l’un des six Mondes Samsariques, alors il est souhaitable de nous consacrer, dans cette vie-ci, à certaines pratiques, assurant la maîtrise de notre Esprit. Parmi celles-ci, il y a : a) considérer toutes les apparences comme n’ayant aucune existence réelle; b) pratiquer le Yoga du Corps Illusoire; c) considérer, tout environnement, comme un reflet du Monde Sacré; d) considérer, toutes les difficultés rencontrées : poisons, émotions, personnes …, comme possédant une Dimension Sacrée; e) pratiquer le Yoga d’une Déité, pour se visualiser avec les qualités de Sagesse de la Déité, et visualiser les autres, ou nos émotions, comme faisant partie du Mandala de la Déité. Toutes ces instructions, et ces pratiques, ne sont pas de nous, mais nous ont été transmises par le grand Mahasiddha  Padmasambhava. Conclusion Du point de vue Bouddhiste, la Mort n’est pas une fin en soi, mais plutôt un commencement. En fait, la fin des Apparences d’une vie est le début des Apparences de la suivante. Tout dépend de nous, et de la façon dont nous préparons la suite. Ce pourrait être la fin du Samsara pour le début du Nirvana; ou bien, la fin d’une précieuse Vie Humaine pour le début d’une douleureuse Expérience Samsarique. À nous de décider! Partant de l’hypothèse que nous sommes Esprit et que le lieu où nous nous trouvons, peu importe lequel, est une construction de cet Esprit; qu’il transcende le temps et l’espace; qu’il est non-né et donc immortel; nous ne pouvons que demeurer optimiste sur nos capacités de libération des hallucinations qui nous hantent, à la fois dans cette Vie et dans l’Autre. Tout est question de temps! Pouvons-nous renverser notre attachement au samsara? Dans cet optique, pratiquons le renoncement! Cliquez sur le bouton suivant!
Renoncement ATELIER 6 Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire Petit Guide sur la traversée des Bardos
Attachement - Impermanence - Souffrance - Souillures - Environnement - Corps physique
Yoga Déité - Moyen habile - Visualisations +++ - Apparences=Vacuité
Éveil en attente - Shamatha - Vipassana - Maître qualifié - Phase Création - Phase complétion
Phase Création - Déité au choix - Fierté Vajra - Mandala - Apparences illusoires - Vacuité - Libération Peur - Libération Confusion
Phase Complétion - Apparences=Vacuité - Félicité=Vacuité - Vraie Nature Esprit
Atelier 6
© Angulimala 2013