Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Phowa      Autres

Deux autres formules pour le Transfert de Conscience sont possibles.

4. Phowa du Gourou :

Il s’agit de visualiser notre Maître-Racine, assis au- dessus de notre tête, ou encore au centre du Chakra du Cœur. Il est possible de visualiser, en même temps, l’ensemble de tous les Chakras avec le Canal Central.

5. Phowa des Terres Pures

Une Terre Pure est un Champ, un Espace, occupé par un Bouddha accompli. Par exemple, on dira que le Bouddha Vairocana réside dans la Terre Pure, appelée Akhanista (Solennité Secrète). Elle serait située au Centre des  quatre  Continents. De même, le Bouddha Akshobia demeure dans la terre Pure appelée Abhirati (Terre de la Joie), situé à l’Est des quatre Continents. De son côté, Padmasambhava résiderait dans la Terre Pure de Zangdok Palri (Montagne de couleur cuivre); Maitreya dans celle de Tushita; Shakyamouni  serait au Pic des Vautours et Avalokiteshvara dans la Terre Pure du Potakala ...etc. Mais, en fait, la Réalité est probalement beaucoup plus subtile et tout se passerait au niveau de la Conscience de chacun. La Terre Pure du Bouddha Amitabha serait la plus accessible, dit-on, même par des êtres ordinaires, comme nous. En effet, en se basant sur les Vœux formulés par ce Bouddha, avant son Éveil, il est dit que les êtres très confiants et dévots envers Amitabha, en plus d’avoir accumulé de nombreux mérites, peuvent y accéder. Quant aux autres Terres Pures, elles sont plutôt accessibles aux êtres plus réalisés. Ce Phowa est associé au Yoga du Rêve. Il faut visualiser une Terre Pure avec ses caractéristiques propres, telles que le rapporte les Enseignements et telles que le conçoit notre imagination. Il est conseillé de débuter en la faisant apparaître dans nos rêves, pour la poursuivre dans nos méditations.

Conclusion

Au moment de la Mort, il importe de demeurer calme, serein et positif. A retenir que les toutes dernières pensées influenceront, significativement, notre cheminement dans les autres Bardos, et plus spécifiquement, sur les conditions déterminant notre Renaissance. Si une telle pensée est positive, elle provoquera un contexte de confiance et d’acceptation. Si elle est négative, nous devrons composer avec des peurs, des rejets, des remors et les deux derniers Bardos seront plus difficiles à parcourir. Par exemple, si nous pratiquons, au moment de la Mort, le Phowa d’Amitabha, notre dernière pensée sera axée sur son amour bienveillant et sur sa compassion, de sorte que notre Esprit sera porté à se diriger vers le Chakra du Sommet de la Tête, celui de la Couronne, pour sortir par la fontanelle et nous amener ainsi vers la Terre Pure de Sukkavati, mieux connu en tibétain sous le nom de Déouatchène. Ne pas oublier qu’une Terre Pure est un état d’Esprit, et non un Monde, ou un Univers tangible. Ce n’est pas, non plus, un endroit de résidence qui dure l’éternité. Il faut l’envisager plutôt comme un endroit où le séjour est, plus ou moins long, selon les mérites accumulées et où les conditions sont des plus favorables pour l’atteinte de l’Éveil. Nous pourrons, ensuite, revenir dans le Samsara pour faire bénéficier les autres Êtres de la Sagesse ainsi obtenue.
Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire Petit Guide sur la traversée des Bardos
Phowa  Gourou - Maître Racine - Au-dessus Tête - Chakra du Coeur - Autres Chakras
Moment Trépas - Calme, Confiant, Positif - Dernières pensée - Sortie par Couronne
Bouddhas ...  Terres Pures - Vairocana ... Akhanista - Akshobia ... Abhirati - RatnaSambhava ... Srimat - Amitabha ... Sukkavati - Amogasiddhi ... ???
© Angulimala 2013