Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Bardo du Rêve - Corps Illusoire Pur

Corps Illusoire pur Le corps pur réfère au corps illusoire reflété par une Déité. Les Déités ne sont pas des êtres tangibles, palpables. Symboliquement, elles correspondent à la nature éveillée de l’Esprit. Elles reflètent ses qualités intrinsèques, telles que : la bienveillance, la compassion, la générosité, la sagesse, … etc. Procédé 1 : On fixe l’image d’une Déité, placée devant soi, pendant un certain temps, à notre convenance. Puis on ferme les yeux. On remarque que l’image mémorisée, demeure un certain temps dans notre tête. Puis on ouvre à nouveau les yeux et fixons, longuement, la même image. Puis on ferme encore les yeux, ainsi de suite, jusqu’à ce que l’image visualisée demeure stable, le plus longtemps possible, à l’interne. On répète le processus, régulièrement, pour en arriver à visualiser de façon claire et précise cette forme immatérielle, inexistante, devant nous. Cette forme est appelée « Corps illusoire pur ». C’est une Apparence - Vacuité! Les instructions de Padmasambhava suggèrent même, lorsque la technique est bien maîtrisée, de fusionner notre Maître spirituel à la Déité, à l’occasion. Une fois la procédure bien rôdée et le résultat satisfaisant, on termine la visualisation en dissolvant la Déité en nous-même. On devient la Déité, avec toutes ses qualités inhérentes. Pareil exercice, nous habilitera à voir le Monde, dans une perspective éveillée. Procédé 2 : Sans effort, et sans en rejeter aucune, observer chacune des pensées qui se présentent à l’Esprit et la laisser-aller, sans la retenir. Toutes les pensées et les émotions, qui traversent l’Esprit, contribuent à son raffinement et au développement de sa Sagesse, à la condition de ne pas les réduire à des concepts, à des étiquettes. Conclusion Considérer le Corps, Pur ou Impur, comme illusoire, c’est le considérer comme faisant partie d’un rêve. En effet, nous nous rappelons les événements vécus hier, exactement, comme nous nous rappelons les événements rêvés la nuit dernière. Les deux se résument à des Apparences - Vacuité! Ces deux entraînements seront très utiles, dans le Bardo de cette Vie, mais davantage dans le Bardo de la Mort et des deux autres, après la Mort. Notamment, dans ces deux derniers nous devrons faire face à différentes manifestations “Apparences – Vacuité.” À noter, que ces deux entraînements au Corps Illusoire sont essentiels à maîtriser, avant de pratiquer le Yoga du Rêve. Entraînement à la reconnaissance du Rêve Reconnaître que nous rêvons, quand nous dormons, est un exercice qui demande de la technique et de la persévérance. En effet, si nous voulons utiliser le Rêve comme “Éveilleur de Conscience”, encore faut-il savoir quand il commence et quand il se termine. Pour y arriver, Padmasambhava suggère deux exercices à effectuer, avant de tomber endormi. Exercice 1 : Visualisation de cinq syllabes-germes sur les pétales d’un lotus, situé au niveau de la gorge. Posture S’allonger sur le lit, détendu, les deux bras le long du corps, les jambes légèrement écartées : - On se visualise sous la forme d’un Yidam i.e. soit : Vajrasattva,Tara, Tchenrézi … etc.; - On visualise notre Lama-Racine au-dessus de la tête; - On visualise un lotus rouge à 4 pétales au niveau de la gorge; - On visualise les 4 syllabes-germes suivantes sur chacune des pétales : Pétale-Avant :     AH Pétale-Arrière :    TA Pétale-Gauche :   RA Pétale-Droite :    NU Pétale au centre du lotus :   OM Procédé En commençant par la syllabe OM, au centre du lotus, on visualise sans arrêt chacune des quatre autres syllabes dans l’ordre de notre choix : (ex. : OM - AH – NU – TA – RA) jusqu’à ce que le sommeil nous gagne. OM (AUM) est la Voie de l’Universalité, expression de la Sagesse du Dharmadatu ; représentée par Vairocana (Blanc) -élément Espace. Mudra de l’enseignement. Famille Tathãgatha. Au centre ÂH est la Voie de l’Action, expression de la Sagesse Toute Accomplissante ; représentée par Ammogasiddhi (Vert) - Elément Air. Mudra de l’impavidité ou absence de crainte, protection. Famille Karma. Au Nord. Exercice 2 : Visualisation d’un bindu rouge Procédé Allongé de la même façon que précédemment, on visualise un bindu rouge, au niveau de la gorge. Un bindu est une minuscule sphère lumineuse et transparente de couleur très vive. On y dépose son attention jusqu’au sommeil. Pour l’un ou l’autre de ces exercices, il faudra être patient et répéter la procédure aussi longtemps que nécessaire afin de stabiliser l’Esprit. La reconnaissance que nous rêvons ne peut se faire qu’avec un Esprit détendu,  mais attentif. Aussitôt que nous prenons conscience que nous rêvons, il faut nous réveiller et recommencer, l’un ou l’autre de ces exercices, jusqu’à la prochaine perte de conscience. !
Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire Petit Guide sur la traversée des Bardos
 AH
Corps Pur - Fixation Déités - Stabilité - Visualisation - Aucun concept - Déité + Maître - Dissoudre en nous
 TA
 NU
 RA
Bindu rouge - niveau de la gorge - attention soutenue - détente - perte de conscience - redevenir conscient
 OM
© Angulimala 2013