Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 Bardo du Rêve - Yoga de la Luminosité

Entraînement au Yoga de la luminosité Nous nous rappellerons que l’état de sommeil provoque le retrait des six consciences dans une huitième appelée « Conscience Base-de-Tout ». Or si la clarté est absente des six premières Consciences, pendant le sommeil, elle ne l’est pas dans la huitième Conscience. Cette clarté, cette Luminosité est la vraie nature de celle-ci. Or, cette clarté s’avère si brillante, si vive qu’elle a pour effet d’aveugler complètement l’Esprit confus. En s’entraînant, par le Yoga de la Luminosité, ou du sommeil profond, il sera possible de le ramener sur le sentier de l’Éveil. Procédé - Faire surgir la boddhicitta, i.e. l’aspiration à l’Éveil; - Être attentif, détendu; - Observer directement sa Conscience; - Observer la clarté, la luminosité de son Esprit. Ce Yoga du sommeil profond, ou Yoga de la Luminosité, prend place juste avant la dissolution de l’état de veille, c’est-à-dire, juste avant de tomber endormi. Les trois kayas Selon les enseignements, une pratique assidue des trois entraînements, propres au Bardo du Rêve, c’est-à-dire : l’entraînement au Corps illusoire, au Yoga du Rêve et au Yoga de la Luminosité, nous conduiront assurément sur le chemin de l’Éveil, car ils favoriseront la réalisation de deux des trois KAYAS, ou Corps Purs, constituant la nature éveillée de l’Esprit. Ces 2 Corps Purs sont : le Dharmakaya et le Sambogakaya. Le troisième Corps Pur, le Nirmanakaya, s’agglutinera alors aux deux premiers, automatiquement. De fait, les trois Corps Purs sont inséparables l’un de l’autre, de sorte que si nous en atteignons un, les autres suivront. Or réaliser les trois Kayas, c’est réaliser la véritable nature de l’Esprit. Diverses opportunités La réalisation, de l’un ou l’autre de ces 3 Corps Purs, se présente dans les trois Bardos suivants : a) le Bardo du Moment de la Mort : si nous reconnaissons la nature de la Claire Lumière de notre Esprit, sa vacuité, nous atteignerons le Dharmakaya; b) le Bardo de la Dharmata : si nous comprenons que les sons entendus et les formes projetées sont de pures créations de notre Esprit, nous obtiendrons le Sambogakaya; c) le Bardo du Devenir : si nous comprenons que toutes les hallucinations rencontrées proviennent des deux précédentes énergies découlant des deux premiers Kayas, c’est-à-dire de la vacuité de l’Esprit et de son incessant besoin de création, nous réaliserons le Nirmanakaya. Conclusion Apprendre à maîtriser son Esprit, dans le bardo du rêve, c’est se donner la possibilité de le maîtriser dans les bardos subséquents. Ce faisant, nous serons libres de décider des orientations à donner à notre cheminement futur. Procédez maintenant à la réalisation du troisième volet de l’Atelier portant sur le Bardo du Rêve et mettant l’accent sur la relation Conscience - Vacuité. Cliquez sur ce bouton!                      
Conscience - Vacuité ATELIER 2C Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire
Yoga de la Luminosité - Aspiration à l’Éveil - Observations conscience - Avant endormissement
Petit Guide sur la traversée des Bardos
3 Kayas - Corps Purs - Nirmanakaya - Sambogakaya - Dharmakaya
3 Bardos - Mort - Dharmata - Devenir
Entraînements - Corps illusoire - Yoga du Rêve - Yoga de la Luminosité
Atelier 2C
© Angulimala 2013