Tiré de l’ouvrage de Dzogchen Ponlop Rinpoché

 KARMA

Selon le Bouddhisme, toute action produit une impulsion, une trace qui s’imprime dans la mémoire correspondante appelée “Conscience-Base-de-Tout”. Cette trace sera plus ou moins prononcée selon la répétition de l’action en question, selon l’habitude ainsi engendrée et selon les émotions et les pensées qui l’accompagnent. Le Karma c’est l’enchaînement des causes et des effets  d’une action soit corporelle, langagière ou mentale, ou les trois à la fois.  Concrètement, nous pourrions comparer un tel enchaînement à la situation suivante : une graine produit une fleur qui, à son tour, produit une autre graine qui produira une aute fleur et ce, indéfiniment. Il est en ainsi de nos pensées, de nos paroles et de nos actions qui produisent des effets, qui produisent des traces dans notre Conscience et ce, indéfiniment. Fait à noter, l’intention derrière l’une ou l’autre de ces actions demeure capitale! De fait, le bagage de notre Conscience actuelle est composé de toutes ces traces accumulées dans nos vies antérieures. Si tel est le cas, alors, notre Karma constitue le canevas sur lequel se dessine le déroulement de toutes nos vies! Voici concrètement comment se déroule le mécanisme de la chaîne karmique. En premier lieu, vient la perception d’une situation particulière. Il en découle une sensation provenant de l’une ou l’autre des 5 Consciences sensorielles : vue, ouïe, odorat, toucher, goûter, ; cette sensation engendre une réaction égocentrée qui provient de la sixième Conscience, la Conscience mentale. Cette réaction à cette situation laisse une empreinte karmique dans la série psychique des évènements. Une telle empreinte s’imprègne dans la Conscience-base-de-tout qui est la huitième Concience, celle qui nous accompagne après la mort physique. Cette empreinte se comporte comme une semence qui se renforce ou s’adoucit selon les réactions futures devant des situations similaires. Elle produira son effet lorsque suffisammment mûrie et que les conditions s’y prêteront. A l’origine du Karma, il y a toujours la croyance en l’existence d’un “MOI immuable”! Une telle croyance est activée par la septième Concience appelée “Mental Passionné” qui s’agrippe à la huitième Conscience pour en faire un “MOI” permanent. Il en résulte la construction d’une dualité Sujet - Objet, d’où l’illusion qu’il existe un monde extérieur perçu par un observateur qui lui est distinct. Cela ressemble beaucoup à un rêve dans lequel le sujet provoque un jeu d’images mentales provenant de sa Conscience mentale et interagit avec les objets perçus, sans aucun effet extérieur véritable. En quelque sorte, nous sommes coincés dans un cercle vicieux où l’Esprit est la victime d’une auto-illusion! Selon l’enseignement bouddhiste, le Karma modèle et conditionne nos vies! Comme le soutenait le grand tibétologue, Louis de La Vallée Poussin  “ ... en dehors du fruit des oeuvres, il n’est aucun moyen d’expliquer la diversité des conditions et des caractères rencontrés ici-bas; de fait, la volonté divine n’est autre chose que l’oeuvre accumulée des vies antérieures.”
Accueil Fondements Bardos Phowas Ateliers Q - R Liens Forum Glossaire
8 Consciences - Sensorielles (5) - Mentale - Mentale Passionnée - Base-de-tout
Petit Guide sur la traversée des Bardos
Kalou Rinpoché Mieux nous comprendrons la nature de l’Esprit, plus nous pénétrerons l’enchaînement inéluctable des causes et des effets qu’est le Karma ... C’est une réalité qui ne peut être perçue véritablement qu’à l’Éveil ...
© Angulimala 2013