© Réchoungpa 2015
Accueil Voies Lignées Adhésion Culte Fêtes Q - R Liens

PRÉCEPTES

Nous avons beaucoup de chance, car pour observer plus facilement une bonne conduite, en vue de développer une moralité irréprochable, le Bouddha nous a tracé des pistes qu’il nous suffit de suivre. Certaines de ces pistes sont plus rapides que d’autres, mais elles vont toutes dans la même direction, celle de la Libération du Samsara. En Pali, “Moralité” se dit “Sila”! Ce mot veut mettre l’emphase sur l’importance d’une discipline personnelle, de l’honnêteté intellectuelle, de l’altruisme, d’un comportement soucieux d’harmonie et du respect des Lois universelles. Observer “Sila”, c’est opter pour la paix intérieure, le contentement, l’harmonisation avec ses pairs et son environnement! Transgresser “Sila” c’est se donner préséance, se fragmenter, créer le désordre intérieur! Selon l’École concernée, le nombre minimum de préceptes moraux à respecter peut varier. Par exemple, l’École Hinayana fait mention de 5 préceptes incontournables. C’est la piste de base! Ces 5 préceptes sont : 1- Ne pas tuer; 2- Ne pas voler; 3- Ne pas mentir; 4- Ne pas prendre d’intoxicants; 5- Ne pas pervertir les actes sexuels. Cela peut paraître peu, mais ceux qui parviennent à tenir ces cinq préceptes bénéficient de bienfaits inestimables, assure le Bouddha. Entre autres, ils sont assurés de ne pas renaître dans les mondes inférieurs, lors de leur prochaine renaissance; ils sont protégés des gros dangers et auront déjà fait la moitié du chemin pour se libérer de la souffrance (dukkha)!  En suivant ces 5 préceptes, la positivité développée sur le plan du karma est gigantesque et l’influence bénéfique sur son entourage l’est tout autant. Imaginons un pays où l’intégralité de la population respecterait la vie de tous les êtres sensibles (humains et animaux), ne volerait pas, demeurerait fidèle dans ses relations, ne mentirait pas et ne consommerait ni drogues, ni alcool ... Cela se passe de commentaires! Dans le Mahayana, la piste est un peu plus rapide, il est question de 10 préceptes. Aux cinq précédents, s’ajoutent : 6- Ne pas souligner les fautes d’autrui; 7- Ne pas blâmer autrui pour se valoriser soi-même; 8- Ne pas être vindicatif; 9- Ne pas être colérique; 10- Ne pas blâmer les trois Joyaux de ses erreurs. Que ce soit les cinq ou les dix préceptes, il est profitable de s’y entraîner, ne serait-ce que de temps en temps. On peut aussi s’y mettre petit à petit, en observant seulement certains d’entre eux, quitte à intégrer les autres, un à un, le moment venu. Il ne faut jamais forcer quelqu’un à suivre l’un ou l’autre de ces préceptes. Cependant, il est toujours positif de présenter les avantages d’une telle démarche. Dans le cas des Bodhisattvas, c’est-à-dire ceux qui ont décidé d'atteindre l’Éveil, coûte que coûte, et de  servir de modèles pour les autres pratiquants, leur engagement porte sur 16 préceptes. C’est la piste la plus rapide! Aux dix précédents, il faut ajouter : 11- Ne pas opter pour des façons de faire malhabiles; 12- Ne pas jouir de meubles luxueux ou confortables; 13- Ne pas manger après midi; 14- Ne pas se laisser aller aux distractions; 15- Ne pas se parfumer, se parer de bijoux, soigner son esthétique; 16- Encourager l’Éveil chez autrui; En ce qui concerne les moines et les nonnes, pleinement reçus, le nombre de règles à respecter se situe dans les 200 pour les premiers, et dans les 300 pour les secondes. Fait important, toutes les règles d’Éthique gravitent autour des huit règles énoncées dans le Noble Sentier Octuple. Bien sûr, chacun est libre d’améliorer sa Moralité en travaillant sur les nombreux points qui ne sont pas inclus dans les préceptes mais qui pourraient les compléter. Par exemple, en peaufinant ses comportements sociaux, en s’abstenant d’utiliser des choses futiles ou en évitant des actions susceptibles d’entretenir l’avidité ou le désir. En résumé, pour demeurer Éthique, tout bouddhiste doit s’efforcer d’harmoniser ses pensées avec ses paroles; ses paroles avec ses actions; ses actions avec ses pensées et ses intentions! Inlassablement, il doit suivre une moralité sans compromis et toujours prioriser le bonheur d’autrui!
Écoles
Adhésion
Suivante Précédente Pratique du Dharma