© Réchoungpa 2015
Accueil Voies Lignées Adhésion Culte Fêtes Q - R Liens

Historique

L’ensemble des Écoles philosophiques bouddhistes visent, essentiellement, la Libération des

êtres humains de la grande Illusion, qui consiste à percevoir le

monde environnant comme existant en Soi et par lui-même.

La dualité Sujet-Objet pousse les êtres à se percevoir

comme des entités distinctes, séparées les unes des autres,

autonomes, indépendantes de leur milieu ambiant, ce qui

entraînent des souffrances et des afflictions de toutes sortes.

Après le passage du Bouddha Shakyamouni, sur le continent Indien, vers les années 500 avant notre ère, la Communauté de ses disciples s’est propagée tout autour.

Voie du Hinayana

Au cours des siècles suivants, bien que l’enseignement du Bouddha fut transmis, aussi fidèlement que possible, des adaptations et des aménagements sur la vie communautaire des moines et des nonnes ne tardèrent pas à apparaître. C’est ainsi que, de l’année 450 avant notre ère jusqu’à l’année 100 après notre ère, quelque 18 Écoles, ou Modes de pensées, virent le jour, en Inde et dans les pays voisins. La Doctrine alors transmise fut connue sous le nom de Hinayana. En Sanscrit, le mot « Yana » signifie « Voie ou Véhicule » et le mot « Hina » veut dire « Petit ». Donc, le Hinayana est la « Voie du Petit Véhicule ».

Voies du Mahayana et du Vajrayana

Vers les années 500 après J.-C., la « Voie du Grand Véhicule » ou « Mahayana » s’est développée, peu à peu. Suivie, vers les années 800 après J.-C. du « Vajrayana » i.e. « Voie du Diamant ou Voie Adamantine ».

Rayonnement

De l’Inde, le Bouddhisme prit la route du Sri Lanka et de l’Asie du Sud-Est, où il est encore très florissant, notamment : en Thaïlande, au  Laos, au Cambodge, au Vietnam et en Birmanie. L’École dominante dans cette partie du monde est le Théravada qui compte environ 150 millions d’adeptes. Cette École appartient au Hinayana. De l’Asie du Sud-Est, le Bouddhisme se propagea vers la Chine et l’Asie de l’Est, vers les années 100 après J.-C. Son adaptation à la culture de ces pays donnèrent le Chan et le Tiantai en Chine. Le Zen, le Mouvement de la Terre Pure, ainsi que l’Approche de Nichiren et celle du Shingon s’étendirent sur tout le Japon. Présentement, l’ensemble de ces Mouvements comptent, environ, 300 millions de pratiquants. En Asie centrale, il y eut quelques Communautés qui se développèrent, entre les années 250 avant J.-C. et 500 après J.-C., mais il fallut attendre jusqu’en 800 après J.-C. pour voir s’implanter le Bouddhisme au Tibet. Ce dernier est maintenant le plus répandu en Occident, notamment, en raison de l’invasion de ce pays par les Chinois, à la fin des années 1950, ce qui poussa plusieurs Tibétains à l’exil.
Écoles
Voies
Suivante Précédente Tableau Historique Pratique du Dharma Voies