© Réchoungpa 2015
Accueil Voies Lignées Adhésion Culte Fêtes Q - R Liens

VOIE DU HINAYANA

Hinayana est un terme Sanscrit qui signifie « Petit Véhicule ». Il est habituellement associé aux 18 Écoles anciennes du Bouddhisme, dont seule celle du Théravada, subsiste encore aujourd’hui. Ce terme peut avoir une connotation péjorative, voulant signifier que les adeptes du « Petit Véhicule » préfèrent mettre l’emphase sur la Libération individuelle plutôt que sur la Libération de tous les êtres sensibles. Selon certains érudits, dont Walpola Rahula, le courant Théravada n’est pas vraiment l’héritier des courants indiens qualifiés d’Hinayana. Cette Voie se serait développée, davantage, au Sri Lanka et serait moins « égocentrique », qu’il ne le semble, à première vue. Il faut savoir que le terme, lui-même, a été utilisé d’abord par les Mahayanistes pour désigner les Écoles précédant l’avènement du Mahayana, soit 500 ans après la mort du Bouddha. Or, on en comptait un assez grand nombre, environ 18, à un moment donné, en Inde. Toutes avaient des caractérisitiques distinctives! Historiquement, vers l’an 250 avant J.-C., se tint le troisième Concile, tenu à Pâtaliputra. Certaines divergences se révélèrent, alors, sur la pratique religieuse et sur la façon de transmettre la Doctrine enseignée par le Bouddha. Certains moines désiraient rester fidèles aux seuls préceptes énoncés par Shakyamouni, alors que d’autres souhaitaient adapter son enseignement pour le rendre plus accessible à la population rencontrée. Les tenants de l’orthodoxie furent appelés « les Anciens », ou Sthaviravadin, et les réformateurs appartenant à la « Maha-Sanghida » ou « Grande Communauté » furent qualifiés de Mahayanistes. Bien que de nombreuses variations semblaient exister entre les diverses Écoles établies par les « Anciens », nous nous référerons ici, à l’École Théravada, la seule qui existe, de nos jours, pour caractériser les principaux points de doctrine retenus dans le Hinayana!
Écoles
Voies
Suivante Précédente Pratique du Dharma