© Réchoungpa 2015
Accueil Voies Lignées Adhésion Culte Fêtes Q - R Liens

VOIE DU HINAYANA : THÉRAVADA

La doctrine Théravadine rejette l’idée d’un Créateur tout puissant. Elle rejette aussi l’idée d’un salut obtenu par la seule dévotion, la prière, le culte des reliques ou la pratique de rituels. Ces rejets s’appuient sur l’Enseignement du Bouddha, disant : « On est son propre refuge! », signifiant par là qu’il faut chercher, par soi-même, la vérité en s'inspirant, notamment, du Noble Sentier Octuple. Bien que le Bouddha ait été l’objet d’une grande vénération, en son temps, le Théravadin ne le divinise pas outre mesure et ne croît pas, non plus, en l’intercession arbitraire d’Êtres supérieurs pour sauver le monde. Le Théravadin prône l’amour universel envers toutes les créatures humaines et animales. Il estime qu’il est plus efficace de viser sa propre Libération, afin de montrer l’exemple aux autres, et ainsi les inciter à faire de même. Selon eux, le meilleur moyen d’atteindre la Libération, le plus rapidement possible, est d’adopter la vie monastique.

Réalisations

Selon l’École Théravada, le pratiquant doit passer, obligatoirement, par 4 stades de Réalisations spirituelles : 1- il ne renaîtra plus dans les mondes inférieurs; il ne pourra renaître que dans le Monde des Humains, pour un maximum de sept vies; ce niveau est appelé Sotapanna; 2- il ne renaîtra plus qu’une dernière fois dans le Monde des Humains, le Samsara; ce niveau s’appelle Sakadagami; 3- il ne renaîtra plus que comme Dieux, pour atteindre ensuite le Nirvana; le nom de ce niveau est Anagami; 4- il est définitivement libéré du cycle des morts et des Renaissances; ce dernier niveau s’appelle Arahanta. En résumé, selon la Doctrine du Théravada, la pratique du Dharma permet d’accéder à 3 types de Réalisations spécifiques, à savoir :

Méditations

La méditation Théravadine inclut deux pratiques : Samatha et Vipassana, toutes deux considérées comme incontournables et complémentaires. La tranquillité mentale atteinte par Samatha vise le développement de la bienveillance, du détachement, de la compassion. La pratique de l’introspection, ou de la vision pénétrante, est le propre de l'approche de Vipassana, qui ne peut être atteinte que par la qualité de concentration induite par Samatha. Il faut donc passer par la première pour tirer profit de la seconde!

Fêtes importantes

Parmi les événements les plus importants, soulignés par cette École, mentionnons : la commémoration du premier discours du Bouddha à Sarnath, devant ses 5 amis ascètes, côtoyés durant sa période de jeûnes et d’errances (Asalha); la commémoration de la Naissance, de l’Éveil et de la Mort du Bouddha (Vesak); la réaffirmation régulière de sa dévotion au Dharma et la récitation répétée des règles monastiques (Uposatha); la retraite annuelle lors de la saison des pluies (Vassa).

Ordination

Dans le Théravada, devenir moine n’est pas, nécessairement, un engagement pour toute une vie. Il est possible de devenir moine pour quelques années consécutives, puis de revenir à la vie laïque, pour se marier et fonder une famille. Naturellement, selon cette École, le meilleur moyen de progresser, rapidement, vers l’état d’Arahant, est d’adopter le mode de vie monastique. Cette option est accessible tant pour les hommes que pour les femmes.

Résumé

La tradition Théravada, appelée aussi Doctrine des Anciens, est l’héritière de l’enseignement originel du Bouddha Shakyamouni. L’histoire de cette tradition commence avec l’implantation de la Doctrine au Sri Lanka, vers 250 avant notre ère, par des moines venus de l’Inde. Elle s’étendit, ensuite, dans tout l’Asie du Sud-est. Aujourd’hui on dénombre quelque 200 millions de pratiquants dans des pays comme la Thaïlande, la Birmanie, le Cambodge, le Vietnam, en plus du Sri Lanka. Progressivement, la Tradition Théravada se propage en Occident! Appartiennent à la lignée Théravada, la communauté des Moines de la Forêt, popularisée en Occident, entre autres, par le moine Ajahn Chah. De même, la Fondation Vipassana, fondée par le laïc Birman S.N. Goenka, est mondialement répandue et œuvre, en Amérique, sous le nom de Dhamma Suttama.
Écoles
Voies
Suivante Précédente ?  1 ? 2 ?  3 1 2 3 4 Pratique du Dharma